Alain Coret: Comment le marketing relationnel va t-il vous aider ?

Par défaut

Vous avez des objectifs de vie louables et vous avez des difficultés à les réaliser à cause des fins de mois difficiles et d’un salaire trop modeste.

Oui, si vous avez une famille, vous sentez et savez que c’est votre devoir d’assurer son bien-être quotidien et de souhaiter que vos enfants soient instruits dans les meilleures écoles.

De plus, vous vous imaginez dans votre propre résidence avec une famille heureuse qui ne manque de rien. Vous vous imaginez également être utiles à tous ceux que vous aimez : vous vous voyez contribuant souvent au bonheur de ceux qui vous entourent et vous apprécient.

Vous aimez bien toutes ces choses-là, mais la vie est devenue si dure et tellement compliquée ! Même l’individu ordinaire a besoin de beaucoup d’argent pour mener une vie acceptable, une vie qui lui offre ces choses-là.

 

Alors comment gagner suffisamment et honnêtement d’argent ?

Pour gagner honnêtement et suffisamment d’argent, vous êtes le plus souvent amenés à travailler plus. Mais vous vous rendez à l’évidence qu’il n’y a que 24H dans une journée et que vous êtes aussi obligés de vous reposer par moment. Alors les gains restent toujours limités.

Une autre solution est de réduire votre niveau de vie, de choisir un logement dans une commune où on dépense le moins possible, d’utiliser les transports en commun. Certains vont jusqu’à revoir la qualité de leur alimentation à la baisse.

 

Qui sont ceux qui gagnent beaucoup d’argent dans notre société moderne ?

Comprenez que la solution ne se trouve pas dans le nombre pléthorique d’heures de travail, au risque de détériorer votre santé. Les personnes qui s’enrichissent honnêtement ont trouvé des solutions aux challenges énumérés, soit en créant leur propre entreprise, soit en investissant de l’argent en bourses, soit en ouvrant une franchise.

En effet, le président d’une multinationale gagne plus de 100 fois le salaire de ses ouvriers. En plus de gagner 100% de la valeur de ses efforts, il perçoit des pourcentages sur les efforts des autres. Mais tout le monde ne peut pas devenir président d’une multinationale.

Quant à l’investissement en bourse, il peut rapporter énormément d’argent grâce aux intérêts composés. C ’est-à-dire que si vous investissez un capital de base, vous ne touchez pas votre bénéfice généré, mais vous le réinvestissez automatiquement pour le laisser travailler. Vous voyez alors avec joie que votre argent croît à une vitesse exponentielle. C’est ce que Albert Einstein a appelé la 8ème merveille du monde. Mais là aussi, il faut de gros investissements de base si vous voulez gagner et profiter au plus tôt.

La franchise est la meilleure de toute : vous développez le concept de commercialisation d’un produit, vous en faites un modèle simple à copier et le vendez à des indépendants qui n’auront plus qu’à l’imiter. Mais ici encore tout le monde ne peut pas devenir franchiseur, et dans ce système, il n’y a que le franchiseur qui devient riche. Pour devenir franchisé, il faut beaucoup d’argent, et le franchisé travaille toujours beaucoup plus.

Les autres qui n’arrivent pas à développer les 3 trois concepts mentionnés plus hauts travaillent beaucoup plus et gagnent peu. La frustration, le désespoir et la peur du lendemain gagnent du terrain. Si vous êtes dans ce cas, vous finissez par croire que ceux qui sont riches volent nécessairement les autres ou que vous méritez ce qui vous arrive.

 

Et le marketing relationnel dans tout ça ?

Si vous avez lu votre copie gratuite de « Les secrets du marketing relationnel » téléchargeable ici, alors vous avez tout compris (si non, suivez juste les instructions du formulaire juste à droite et téléchargez votre copie).

Aujourd’hui, avec le concept de marketing relationnel et l’avènement d’Internet qui vient le révolutionner, ces trois concepts – qui sont très efficaces – se retrouvent en un seul, tout en réduisant considérablement les coûts d’investissement.

Le marketing relationnel est un système qui a été créé et testé, et qui a fait ses preuves. De nombreuses personnes continuent de s’enrichir honnêtement et arrivent à profiter de leur gain. Il est basé sur la recommandation de produits d’une entreprise donnée. En général vous devenez d’abord consommateur des produits, et, si vous êtes satisfait, vous devenez un distributeur indépendant. Vous voyez qu’utilisant vous-mêmes les produits, vous n’avez aucun mal à les recommander à votre entourage ; lequel (entourage) en fait de même. Les compagnies qui utilisent ce système évitent ainsi les publicités trop coûteuses dans les médias. Et si les produits sont d’excellente qualité et sans risque de décevoir votre entourage, vous n’aurez aussi aucun mal à recruter vos consommateurs pour qu’ils suivent eux aussi le même cycle et se bâtissent ainsi des revenus importants. C’est donc un partenariat gagnant-gagnant.

PAUL ZANE PILZER a dit dans son célèbre livre The Next Millionaires : « Dans la décennie 2006 – 2016, il y aura dix (10) millions de nouveaux milliardaires aux Etats-Unis seuls. La plupart sortiront des entreprises émergentes de vente directe ».

Et BILL CLINTON, le  42ème  Président des Etats-Unis a dit : « Votre industrie fait la promotion de bonnes valeurs à travers le monde entier et donne la chance aux gens de donner le meilleur d’eux-mêmes et d’accomplir leurs rêves ».

Ça mérite réflexion !

Un système de fonctionnement simple et efficace ?

Dans ce système, c’est vous qui décidez de ce que vous devez faire et comment vous voulez conduire les choses. C’est votre entreprise à vous ! Elle prendra la dimension que vous voulez, pourvu que vous sachiez ce que vous voulez et que vous vous engagiez en conséquence.

De plus, vous gagnez 100% de résultats de vos efforts et touchez un pourcentage sur celui des partenaires que vous recrutez et que vous aidez à atteindre leurs objectifs. Vous bénéficiez de produits de meilleure qualité, en général utile pour vous et pour votre relationnel.

En outre, vous vous bâtissez un réseau de connaissance et d’amis sincères pour la vie, et vous partagez les valeurs qui sont les vôtres. Vous prendrez plaisir à rendre service avec vos produits. Ce qui devient amusant quand on y pense ! Un auteur disait que prendre le temps de bâtir des relations sincères et durables aujourd’hui avec le maximum de personnes, c’est augmenter la chance d’avoir beaucoup de chance demain.

Si vous aimez les gens et que vous vous faites facilement des bons amis, alors vous n’aurez aucun problème. Si vous savez organiser votre temps pour faire ce qu’il faut, vous vous bâtirez une entreprise à vous, chez vous à la maison (home business).

C’est une activité qui va vous plaire et vous aider, et qui n’est donc pas à fuir (bien sûr, nous écartons les systèmes pyramidaux basés essentiellement sur le recrutement et où on a des produits non adaptés à ce type d’affaire. D’ailleurs ces systèmes sont interdits dans plusieurs pays).

Faites du marketing relationnel votre passion et vous allez retrouver le goût du rêve si vous l’aviez perdu ! Je suis sûr que vous voyez !

Alain Coret: Pourquoi des produits en marketing relationnel ?

Par défaut

Commençons cet article par une métaphore, si vous avez remarqué, j’ai commencé à y prendre goût.Cette histoire est inspirée d’un modèle d’affaires traditionnel, pour que nous puissions être sur la même longueur d’onde:

Si vous avez investi disons des dizaines de milliers de francs pour mettre en place une station d’essence, très bonne affaire n’est-ce pas ?.

Vous avez les pompes à essence bien installées, vous mettez en place vos belles enseignes lumineuses, dans une belle chambre climatisée avec des étagères de bonbons, avez sodas, billets de loterie et tous les articles que la plupart des stations ont dans leurs boutiques.

Mais vous n’avez pas d’essence et de gaz dans votre station. Êtes vous déjà en affaires ?

Serait-il approprié d’appeler cette entreprise une station d’essence? Bien sûr que non.

Pourquoi?

Parce que vous êtes dans le domaine de la vente d’essence et ou de gaz.

Vous voyez là ou je veux en venir n’est pas ?Je suis sais que si 🙂

C’est la même chose avec le marketing relationnel (ou encore mlm, marketing network, marketing direct…). Votre business commence avec le produit. Vous devez commencer par consommer le produit vous-même. Le produit est ce qui fait la légitimité de votre entreprise. Vous ne pouvez pas aller vendre aux gens un rêve ou mode de vie qui n’a rien pour assurer sa réalisation ou le préserver – c’est ce que les entreprises pyramidales illégales font.

Mais quand vous montrez un produit tangible, un produit dont les gens ont réellement besoin, un produits qui résoudre un problème déjà constaté, et qu’ils arrivent à s’identifier à ce produit, alors vous pouvez leur vendre un rêve. Il est donc facile pour vous d’établir la confiance sans effort qui est la base de toute activité commerciale à succès.

Le marketing de réseau est vraiment très similaire à des entreprises traditionnelles en ce sens que chaque entreprise est en affaires pour distribuer un produit ou un service. Je crois que si les individus qui s’impliquent dans le marketing de réseau comprennent à quel point ce modèle d’affaires (non traditionnel) est similaire à l’entreprise traditionnelle, l’industrie verrait un taux plus élevé de succès.

Je vais vous dire pourquoi.

Toute personne qui s’implique dans le marketing de réseau veut bien évidemment réussir à créer une sorte de flux de revenu, mais la plus part des gens négligent les bases. Il y a une manière de faire les choses qui produit le succès, et les bases (ou ce que j’appelle la fondation) en sont le premier pilier.

Le marketing relationnel comme nous l’avons déjà vu un article précédent: comment le marketing relationnel va-t-il-vous aider? , est tout simplement un canal de distribution pour les produits et ou services. Lorsque vous devenez un distributeur , vous commencez votre propre compagnie (vous créez votre propre emplois) au sein d’une entreprise plus grande. Votre mission étant de distribuer les produits et ou services de l’entreprise à laquelle vous vous êtes affiliés (c’est ce qui a valu son nom de marketing direct), par la construction d’un réseau dans lequel ceux qui s’impliquent peuvent ainsi payer, chaque fois qu’ils en auront besoin pour leur propre consommation ou pour la distribution, leurs produits au sein de votre « société ». C’est aussi simple que cela, et vous devenez sponsor des membre que vous intégrez à votre réseau.

Montrez en premier votre produit !

Une erreur que la plupart des nouveaux distributeurs font en marketing de réseau et de négliger cette étape.

La conversation suivante n’est pas rare:

«J’ai vu cette grande occasion, nous pouvons faire beaucoup d’argent et changer le monde. Je suis tellement excité! Vous devez vous joindre à moi, inscrivez-vous, allons-y! «

Ou encore, un prospect avec un distributeur qui l’a reçu chez lui à domicile tente de le recruter dans son business.

Le prospect : « Quel est le produit de ton business? »

Le distributeur : « Des savons de qualité incomparable, avec un très bon parfum et qui fait beaucoup de bien à la peau».

Le prospect : « Vraiment !? C’est super alors, mais comment sont ces savons, liquides ou solides, vous en avez un? «

Le distributeur : « Non, mais … » il suffit de t’inscrire et une fois partenaire tu auras la possibilité de tout comprendre.

Vous manquez la de crédibilité et votre prospect peut même vous suspecter. Il sera très difficile qu’il vous fasse confiance. Avez-vous remarqué que les présentations d’affaires dans la plupart des MLM (Multi Level Marketing), après vous avoir parlé de l’entreprise, commencent par vous montrer en premier le produit avant de plonger dans le plan marketing ? il ne s’agit donc pas uniquement de recrutement.

Partagez un témoignage

Apprenez à connaître votre produit. En le consommant, vous acquerrez des connaissances de premier niveau sur la façon dont ça fonctionne, ses avantages, ce qu’il peut faire, pourquoi il est différent, pourquoi tout le monde devrait l’essayer…c’est pourquoi je recommande fortement les produits du domaine du bien-être, beauté, nutrition bref, tout ces produits qui sont consommable ou renouvelable (avec d’autre types de produits vous ferez des ventes uniques par prospect et votre business n’ira pas trop loin). J’y reviendrai largement sur ce aspect dans le prochain article.

Et ensuite lui proposer d’aller plus loin en vous rejoignant dans les affaires.

Vous saisissez donc qu’on n’a pas vraiment besoin d’être un génie pour comprendre que l’une des raisons pour lesquelles certains personnes réussissent en marketing de réseau, bâtissent des organisations solides qui durent depuis des années, touchent de bons chèques mensuels de revenu résiduel, est qu’ils ont construit leur organisations autour d’un produit.

Vous n’êtes pas dans les affaires sans votre produit!

Si vous ne consommez pas votre produit, êtes-vous sûr d’être en affaires ? Pourquoi les autres devraient consommer votre produit, si vous n’en consommez pas ?

En fait, votre produit doit être la première chose que les gens voient quand ils entrent dans votre maison ou bureau.

Un autre exemple:

Qu’est-ce que vous voyez immédiatement lorsque vous entrez dans un magasin de vêtements? Les vêtements, chaussures et accessoires, non ? Personne n’a besoin d’explication pour comprendre ce que le magasin peut offrir en matière de produit, les clients vous font patienter pendant qu’ils vont essayez des vêtements dans l’isoloir. Et viennent ensuite mieux comprendre quelques détails pour ensuite les acheter.

Essayez de voir votre entreprise de la même manière. Le marketing de réseau n’est vraiment pas si compliqué. Les gens vont tout simplement essayer de le compliquer parfois.

La seule différence c’est qu’au lieu de cacher à vos clients comment vous avez créée votre affaire vous devez aussi leur montrer, s’ils sont disposés à en savoir plus, les détails de votre affaire.

Comment vous gagnez, combien vous gagner, comment ils peuvent faire comme vous.

« Le distributeur » sans son produit, c’est comme un plombier sans ses outils – comment peut-il s’attaquer à la tâche à accomplir?

Que ce soit dans tous les entreprise (y compris le business internet et avec les réseaux sociaux…) le produit ou service de qualité est très important.

Alain Coret: Comment préserver et améliorer votre capital santé ?

Par défaut

Soyons claire, je ne suis pas un médecin, ni un spécialiste qui propose des puissants moyens pour guérir n’importe quelles maladies.

Le but de cet article c’est vous de donner des informations sur des choses que vous ne saviez certainement pas jusqu’alors… qui pourraient vous servir de prévention et même vous «sauver la vie» à court, moyen et long terme.
Dans cet article je vais vous expliquer les dangers auxquels nous sommes exposés tous les jours, le stress oxydatif, et dont la conséquence est la formation de plus de 70 maladies dégénératives chroniques.

J’irai plus loin en m’appuyant sur le best-seller du Dr Ray STRAND « CE QUE VOTRE MÉDECIN IGNORE DE LA MÉDECINE NUTRITIONNELLE POURRAIT VOUS ÊTRE FATAL », vous fournir les conseils pour les éviter.

un livre révolutionnaire à avoir absolument (faites un clic sur l’image pour l’acheter) ! il explique que pour lui la médecine nutritionnelle et la médecine classique sont complémentaires depuis la grande découverte qu’il explique tout au long de ce livre (il conseille même à ses amis les médicaments en dernier recourt).

Qu’est ce que le stress oxydatif ?
Le processus d’oxydation qui fait apparaître la rouille sur le fer est le même processus qui crée dans l’organisme les radicaux libres qui sont à la base du stress oxydatif.
La présence de radicaux libres transforme notre organisme en un champ de bataille d’une terrible guerre: DISCRÈTE, MUETTE, SOURNOISE ET TRÈS HAUTEMENT DÉVASTATRICE. C’est une guerre dont les belligérants sont d’un coté notre système de défense naturelle et de l’autre les radicaux libres.

Êtes-vous concernés par le stress oxydatif ?
Aujourd’hui plus que jamais, notre environnement et notre mode de vie sont truffés d’éléments induisant à l’augmentation du nombre de ‘’RADICAUX LIBRES’’ dans notre organisme. Et on y échappe difficilement.

              1- L’oxygène de l’air
Dans son livre le docteur Ray STRAN explique que l’oxygène suit un processus chimique dans notre organisme qui le transforme en eau. Ce processus se renouvelle sans aucun problème au moins 98% du temps. Mais le plein complément des 4 électrons requis pour réduire l’oxygène en eau ne se produit pas toujours tel que prévu, ce qui donne lieu alors à la formation des radicaux libres. C’est ce qu’il a appelé la face cachée de l’oxygène.

            2- Le stress excessif
Un stress émotionnel grave augmente considérablement la quantité de radicaux libres dans l’organisme, créant ainsi le stress oxydatif. Combien de personnes ayant vécu beaucoup de stress pendant une période prolongée ont-elles souffert de cancer ou subi une 1 ère crise cardiaque?

          3- La pollution de l’environnement
L’environnement exerce une énorme influence sur le nombre de radicaux libres que produit notre corps. Les odeurs des ordures ménagères, les déchets toxiques, la fumée des échappements des véhicules que nous respirons dans les embouteillages…

         4- La pollution de l’alimentation
L’utilisation des herbicides, pesticides et fongicides dans la production de nos aliments sans oublier les produits de maturation et les techniques de productions bovines et aviaires ont permis d’augmenter de façon considérable la quantité de nourriture. Mais la recherche médicale à permis d’établir que l’absorption de ces produits accroît le niveau du stress oxydatif.

       5- Les effets indésirables où secondaires des médicaments

Nous consommons les  médicaments. Ceux-ci sont parfois nécessaires au rétablissement de notre santé. C’est leur côté bénéfique. Mais ils ne sont presque jamais totalement anodins.

 Il suffit de consulter le dictionnaire Vidal pour découvrir que chaque médicament présente des contre-indications, pouvant entraîner des incidents et des accidents. Il convient donc d’adopter certains principes de bon sens.

L’usage abusif des antibiotiques a plusieurs inconvénients :

  • Risque d’altération durable de la flore bactérienne du tube digestif.
  • Agression contre la muqueuse du grêle qui peut devenir trop perméable, ce qui, favorise le développement de nombreuses maladies.

Nous pouvons lire ce livre intitulé « MORT SUR ORDONNANCE » du Docteur Ray Strand , un livre que je vous recommande vivement, qui montre l’effet nocif des médicaments sur notre organisme.

Encore une fois, entendez que ces informations ne doivent pas vous faire peur au point de refuser d’aller à l’ hôpital ou de consulter un médecin pour vos maladies. Ce serait une très mauvaise décision de votre part et un mauvais conseil de la mienne.

Voyez que si vous êtes malade, donc vous êtes contraint d’utiliser des médicaments prescrits par votre médecin, sachez que la consommation d’antioxydants en même temps ou après le traitement, pour vous aider à évacuer plus rapidement les toxines laissées par les médicaments serait une décision salutaire.

       6- La fumée des cigarettes

Depuis une trentaine d’années, les conséquences de la cigarette sont devenues certaines et bien précises. Mais, malgré une importante contre publicité, le nombre de fumeurs ne décroît que très lentement dans les pays.

Il est difficile de s’arrêter de fumer, car la nicotine se comporte comme une drogue, stimulant les mêmes régions cérébrales que la cocaïne, l’héroïne ou les amphétamines.

Le tabac contient d’autres substances redoutables, comme les goudrons qui sont des hydrocarbures cancérigènes, les nitrosamines également cancérigènes, de petites quantités de cyanure. La combustion du tabac est productrice d’oxyde de carbone.

L’exposition quotidienne au « smog » représente l’une des plus grandes menaces pour notre santé.

 

Quelles sont les conséquences du stress oxydatif

Dans une situation métabolique normale, ces radicaux libres ne posent pas de problèmes majeurs et sont neutralisés par le système immunitaire.

Dans une situation de stress oxydatif, le niveau d’oxydation extrême surclasse la quantité des défenses disponibles et le système immunitaire devient inapte à neutraliser ce surplus de « radicaux libres », ce qui crée de graves lésions aux tissues pouvant générer diverses maladies.

Tout ceci va agir de façon discrète sur nos systèmes hormonal et immunitaire depuis la plus tendre enfance et favoriser le vieillissement prématuré l’installation sournoise de l’une ou plusieurs maladies chroniques à un âge avancé.

le cancer, l’hypertension artérielle, le diabète, les arthroses, les maladies du cœur, des poumons, du système nerveux, Alzheimer, parkinson, la dégénérescence maculaire , la fatigue chronique etc.…

«Radicaux libres» dominants équivaut à UN CAPITAL SANTÉ DEFAILLANT

Les effets toxiques de l’oxygène sont directement responsables de plus de 70 maladies dégénératives chroniques. Comme un véhicule abandonné dans un champ notre corps «rouille» s’il n’est pas protégé. Une corrosion lente s’amorce dans notre corps et, comme pour un endroit plus faible du métal, la partie du corps qui s’usera en premier détermine le type de maladie dégénérative que nous pourrions développer.

Alors que faire ?

Il faut protéger l’organisme contre l’action des radicaux libres par la consommation d’antioxydants naturels depuis le berceau.

La solution, les antioxydants !
Deux armées qui «doivent» être régulièrement fournies en soldats et en équipements Il faut pour maintenir le bon fonctionnement de l’organisme que pour chacun des radicaux libres produits, il y ait un antioxydant pour le neutraliser.

Qui sont les antioxydants ?
Ce sont nos alliés. C’est l’armée dont dispose notre corps pour neutraliser les radicaux libres, en d’autres mots ils empêchent l’oxydation dans notre organisme. Plus nombreux sont les antioxydants, mieux c’est pour nous.

Notre objectif est d’avoir plus que suffisamment d’antioxydants pour neutraliser les radicaux libres que produit notre corps et cela n’est possible que si une armée d’antioxydants complète et bien équilibrée est disponible en tout temps,

COMMENT?
Par la consommation de compléments alimentaires naturels de qualité !

LES COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES

Définition : «Les compléments alimentaires sont des produits destinés à être ingérés en complément de l’alimentation courante afin de pallier l’insuffisance réelle ou supposée des Apports Journaliers». J.O. Officiel du 12 avril 1996 (France)

Consommer des compléments alimentaires c’est fournir à son corps des nutriments de niveau optimal, dont les bienfaits on été établis par des études basées sur la recherche médicale. C’est nourrir ces cellules et permettre au corps d’avoir une santé optimum. C’est finalement, PRÉSERVER ET AMÉLIORER SON CAPITAL SANTE !

Prospectez de la manière qui produit le succès !

Par défaut

Dans cet article nous allons voir à la prospection offline car c’est la base, dans les prochains nous donnerons des astuces pour la prospection online qui ne peut d’ailleurs être efficace que si l’on a une solide fondation offline.

 Pourquoi prospecter ?

Prospecter c’est le fait de rechercher de nouveaux clients potentiels ou partenaires pour votre affaire.

 

Prospecter pour des clients potentiels

Vous devez recommander vos produits à des personnes, sinon vous serez le seul consommateur de vos produits et la durée de vie de votre business est de 2 mois(j’exagère peut-être, mais pas trop)! En effet vous utiliserez vos propres ressources pour acheter vos produits et les consommer par la suite, vous n’avez donc pas de retour sur investissement et vous finirez par abandonner.

 

Prospecter pour des partenaires potentiels

On suppose que vous vendez assez bien vos produits, mais tant que vous touchez uniquement des revenus de vos seuls efforts (donc de vos seules ventes), vous ne bénéficiez pas des avantages du réseau et vos revenus restent faibles. Et vous ne sentez pas votre affaire progresser.  Saisissez donc que c’est d’ailleurs avec les revenus générés par le réseau que vous pourrez atteindre les 7 chiffres.

Pour agrandir votre organisation et accroître vos revenus vous devez prospecter. Toutes les entreprises qui font du chiffre n’arrêtent pas de prospecter et votre activité Marketing Relationnel n’échappe pas à ce principe.

Lorsque l’on vous a présenté cette activité pour la première fois vous avez tout de suite pensé aux personnes que vous connaissiez déjà, vous étiez même sûr que certains d’entre eux vous suivraient très vite sans trop poser de question. Mais vous vous rendez à l’évidence qu’ils ne vous suivent pas, vous avez épuisé votre carnet d’adresse et parrainé très peu de personnes.

Et c’est là que les choses risquent de se compliquer si vous n’avez pas la bonne manière de procéder. La plus part des distributeurs craignent cette phase (qui est pourtant cruciale).

Peur du rejet, de la frustration et peur de l’échec ! !

 

Qu’est ce que la prospection en marketing relationnel ?

Contrairement au marketing classique, il ne s’agit pas de chiffre ou de numéro (client n° x…), il s’agit de relation. Vous ne cherchez pas un nombre de clients, mais vous cherchez des amis. Des personnes qui vont vous faire confiance. Ici, La qualité des produits et notoriété de la compagnie sont nécessaires mais ne suffisent pas.

En effet, tous les distributeurs utilisent les mêmes produits et les mêmes outils de promotion alors pour quoi certains réussissent et d’autre échouent ?

Le talent ? Il ne s’agit pas non plus de talent, il s’agit de confiance. Êtes-vous une personne de confiance pour les personnes à qui vous parlez ? Vous devez pouvoir créer la confiance autour ne vous, vous devez être un homme de confiance pour chacune des personnes avec qui vous aurez la chance d’échanger.

Ivan CASTANOU a écrit dans son best seller « Maintenant ça suffit, il faut que ça change ! » que tous les êtres humains projettent de la lumière dans une pièce, certains quand ils y entrent et d’autres quand ils en sortent. A quel moment projetez vous de la lumière dans les pièces que vous avez une l’occasion de visiter ?

Il est très simple de devenir un homme de confiance à condition de le vouloir. Prenez une feuille de papier et écrivez les qualités que votre meilleur ami doit avoir (ce que vous attendez d’une personne pour qu’elle puisse être considérée à vos yeux comme votre meilleure amie).

Vous aurez probablement parmi les premières qualités;

  • Sincère
  • Gentille
  • Sais écouter
  • Aime partager
  • Disponible

Lorsque vous avez terminé votre liste, regardez dans votre « miroire » et vérifiez que  vous êtes ce que vous avez écrit pour votre entourage. Si non, c’est la principale raison pour laquelle les gens ne vous suivent pas. C’est un problème de confiance, ils ne croient pas que vous et votre concept d’affaire pourrez les aider et ils n’ont pas tord, parce qu’un sentiment autre que l’amitié ne peut pas produire un succès durable dans ce business.

Ce serait aussi simple que ça, mais encore certaines personnes peinent à trouver des gens qui leur feront confiance.

 

Accepter de communiquer avec les autres de façon sincère

Vous devez accepter de communiquer avec les autres. Vous avez décidé d’avoir des idées et sentiments nobles pour eux, mais si vous ne les approchez pas vous aurez du mal à le leur montrer. Ici l’ego est le frein majeur, mais vous devez vous en débarrasser et accepter de vous faire de nouveaux amis. Faites le naturellement sans arrière pensée. Certes vous aurez à coup sûr des nouveaux clients et partenaires parmi eux, mais ne cherchez pas leur amitié pour votre business ou vos produits. Cherchez cette amitié pour la vie ! Dites vous que même si cette compagnie et ses produits finissaient par disparaître, vos amis seront là et c’est la plus grande richesse.

Et en plus, reconnaissez que tous vos amis ne sont pas nécessairement intéressés par votre affaire ou produits (ils ne sont pas obligés !), alors inutile d’aller vers eux avec pour première intension de les convertir tôt ou tard dans votre affaire.

 

A qui parler de vos produits ou de votre activité ?

Soyez ouverts aux autres, ne limitez pas le nombre de vos amis. Ayez tout le temps le souci de nouvelles rencontres dans le but d’apprendre avec eux et de partager ce que vous avez de chers. Certains partageront vos passions et d’autres pas, vous apprendrez vous aussi des passions des autres. Faites vous connaître et sélectionnez ensuite les personnes qui ont la même vision que vous et montrez leur ensuite votre opportunité. Si vous agissez de cette façon vous serez surpris par le nombre de personnes à qui vous pourrez partager votre affaire sans aucun effort (tout vient naturellement)!

Si vous ne le faite de cette façon, vous serez comparable à quelqu’un qui essaie de vendre une paire de botte à une assistante de direction, imaginez la suite.

Soit elle achète ce que vous lui proposez parce que vous avez l’art de convaincre mais elle ira les déposer dans son garage juste après, elle l’aurait fait pour vous faire plaisir ou pour avoir la paix, soit elle vous évite.

La stratégie gagnante est de proposer ce que vous avez à ceux qui en ont besoin en prenant le temps de les connaître pour pouvoir identifier ce besoin.

Ce qui bloque la plus part des gens c’est leur ego,

et vous ne pouvez pas réussir dans cet industrie si vous n’êtes pas capable de vous en débarrasser pour approcher de nouvelles personnes en vu de leur être utile et d’apprendre avec eux.

D’ailleurs dans notre quête de croissance personnelle la vraie, nous pouvons apprendre de tous le monde. Penser un instant que l’ingénieur n’a que faire des connaissances d’un potier est une grave erreur. Tous sommes utiles les uns aux autres, de même que nos compétences sont complémentaires.

 

Quels en sont les avantages ?

1-      vous vous entourez de personnes qui vous fond confiances et qui sont prêts à vous aider à obtenir le meilleur possible de la vie.

2-      Vous réduisez de plus de 90% le rejet, puisque vous avez pris le temps de comprendre que ces personnes ont vraiment besoin de vos produits et de votre affaire.

3-      Vous avez la grâce de travailler avec des personnes qui vous aiment et que vous aimez.

4-      Vous aurez une équipe forte avec des membres prêts à s’entraider et gagner ensemble pour le bonheur de chacun.

Et vous, comment voyez vous la prospection dans le marketing relationnel ?

Laisser votre commentaire que je partagerai aux autres internautes.

(Mais en plus si vous l’avez aimé, faite un clic sur share).

Idée de business évitez l’échec, posez vous ces 5 questions

Par défaut

Vous avez une idée de business (de génie ), vous êtes prêt à renverser des montagnes pour la mettre en oeuvre, mais passera-t-elle le test des 5 questions suivantes.

Il est rare qu’une idée de départ ne soit pas modifiée après le démarrage effectif, ces questions vont vous aider à y voir plus clair et à adapter votre idée.

Existe-t-il des clients ?

La première chose à déterminer c’est de savoir s’il existe une clientèle pour votre idée (géniale) de produit ou de service. Il faudra ensuite, même pousser jusqu’à faire une segmentation, définir des groupes de clients homogènes dont les caractéristiques sont proches.

Concrétiser un produit ?

Demandez vous dans un premier temps ce que votre nouveau produit va remplacer sur le marché qui existe déjà. Regardez les produits ou services similaires au votre, achetés par des clients, et voyez concrètement comment vous pourriez les intéresser à acheter vos produits.

Développez un prototype ou un argumentaire de présentation concret. Faites la démarche de présenter votre idée de business à des prospects, vous verrez mieux si votre idée à du potentiel ou pas.

Le processus du cycle d’achat ?

Maintenant vous devrez étudier le cycle d’achat, car il est important de savoir dans combien de temps vous pourrez encaisser les premiers paiements et la périodicité espérée des achats (Achats courants, répétitifs, exceptionnels…). Cela vous permettra d’évaluer le montant de la trésorerie d’avance à posséder. Ainsi, si vous travaillez pour des administrations vous aurez le plus souvent plusieurs semaines de décalage pour le paiement et pour les commandes.

Travailler seul ou accompagné ?

Pour réussir à concrétiser votre idée, évaluez bien les compétences techniques nécessaires. Peut être que vous devrez faire appel à des ressources extérieures (Collaborateur, associé, indépendant, ou vous former vous même…) Tout cela aura un coût qu’il faudra évaluer.

Le temps et l’énergie nécessaire ?

Monter une entreprise va vous prendre du temps et de l’énergie pendant plusieurs mois. Vous devrez donc être sûr de pouvoir tenir la distance et d’avoir le soutien de vos proches, assurez vous dans ce domaine d’être à l’aise avec cette idée.

Et si votre projet n’aboutissait pas ? Un bon stratège prévoit toujours une solution de repli, ne soyez pas trop optimiste, prévoyez une issue de secours comme par exemple un travail salarié en attendant de rebondir.

Et vous quelles questions vous poseriez vous avant de démarrer ?

D’autres articles du blog entrepreneur-né qui pourrait vous intéresser :

  • Immatriculation en auto-entrepreneur, les pièges à éviter
  • Le congé pour création d’entreprise de A à Z

Immatriculation en auto-entrepreneur les pièges à éviter !

Par défaut

Le régime de l’auto-entrepreneur a été crée le 01/01/2009 et a connu un développement fulgurant. En 2012 avec plus de 550 000 créations d’entreprises, la France est le premier pays Européen en la matière, et le régime de l’auto-entrepreneur y contribue pour beaucoup puisqu’il représente 56 % de l’ensemble des créations d’entreprises.

Votre idée de business en tête vous pensez à vous inscrire en tant qu’auto-entrepreneur pour déclarer votre activité, c’est la que commence le parcours administratif et le temps des questionnements.

Nous allons tenter de débroussailler un peu le sujet pour vous faciliter l’opération et plusieurs points importants sont à voir.

  •  L’inscription au régime de l’auto-entrepreneur est gratuite, mais certains sites sont payants. Qu’est ce que ça veut dire ?

Tous simplement il existe des prestataires de service qui peuvent faire l’inscription pour vous et bien sur il vont facturer ce service, donc avis aux amateurs, ne vous trompez pas de site. Voici celui de l’Urssaf qui est officiel et qui est gratuit :autoentrepreneur.fr

Notez également que vous pouvez vous rendre au CFE (Centre de formalités des entreprises) pour vous inscrire physiquement.

  •  En vous inscrivant auto-entrepreneur,vous créez une entreprise individuelle

S’inscrire au régime de l’auto-entrepreneur est en fait une création d’entreprise individuelle avec l’option au régime fiscal de la micro entreprise. En outre vous serez en franchise de TVA, c’est à dire que vous ne facturerez pas de TVA à vos clients, mais en contrepartie vous ne récupérerez pas la TVA sur vos investissements par exemple.

Vous allez recevoir dans les jours (parfois semaines) qui suivent votre inscription, un courrier de l’INSEE qui va vous indiquer votre numéro Siret et votre code APE (suivant l’activité que vous exercerez). A partir de ce moment vous avez une existence officielle vis à vis de l’administration.

Bail commercial, choisissez 24 mois maximum

Par défaut

Vous êtes un jeune entrepreneur et vous souhaitez prendre un local pour exercer votre activité, mais signer un bail commercial vous parait bien contraignant puisque :

  • Vous devrez vous engager avec un bail commercial 3/6/9
  • Vous ne pourrez rompre le contrat qu’à la fin de chaque période triennale
  • Si votre activité ne fonctionne pas vous serez donc engagé 3 ans et vous devrez payer les loyers jusqu’au terme.

La solution existe pourtant : c’est le bail précaire ou bail dérogatoire. (Art L145-5 du code de commerce)

Comment fonctionne le bail précaire?

Vous convenez avec le propriétaire du local qui vous intéresse de signer un bail précaire pour une durée inférieure à 24 mois. Par exemple pour 12 mois.

A l’issue de cette première période (12 mois dans l’exemple) le bail précaire pourrait être reconduit jusqu’à 24 mois maximum. A l’issue des 24 mois si l’entrepreneur souhaite poursuivre la location alors le bail devient soumis au statut des baux commerciaux (3/6/9). Mais le propriétaire pourra s’y opposer s’il ne souhaite pas poursuivre en donnant un congé au locataire.

Le locataire quand à lui pourra stopper le bail précaire mais il devra verser les loyers restants jusqu’au terme de la durée indiquée.

Quelles sont les clauses qui doivent apparaître obligatoirement dans les baux précaires :

  • la durée du bail (Maximum 24 mois)
  • le loyer applicable pendant la durée du bail précaire
  • la description du local et son état d’entretien
  • le montant des charges locatives (entretien, réparations, charges de copropriété, ordures ménagères…)
  • les conditions de résiliation en cas de litige
  • l’indication de l’absence du droit au renouvellement et l’obligation de quitter les lieux à l’expiration du bail
  • la transformation du bail, en bail commercial, s’il y a poursuite de la location au delà des 24 mois

Il est recommandé d’avoir recours à un avocat ou un notaire pour éviter toute ambiguité par rapport aux clauses du bail commercial précaire.

2 conseils à connaître avant de prendre un avocat

Par défaut

Tout se passe bien dans votre petite (ou grande) entreprise, et voila que surgit un problème inattendu, un client mécontent, un fournisseur indélicat et vous vous posez la question de prendre un avocat.

Mais comment faire pour choisir le bon ? Quels seront les critères de choix ? N’avons nous pas coutume de dire que comme pour les médecins, il y a les bons et les mauvais avocats ? Mais alors, avant de consulter la liste des avocats prenez connaissance de ce qui suit :

Voici deux conseils pour prendre un avocat et faire un bon choix :

  1. Choisisssez un spécialiste : Il y a certes de trés bon généralistes, mais sachez que pour un problème donné le spécialiste aura plus de solutions pour vous. (Par exemple prenez un spécialiste en droit social pour une question de licenciement ou un avocat en droit des affaires pourun soucis de bail commercial)
  2. Choisissez un professionnel disponible et à l’écoute : Le premier contact sera primordial, il est indispensable qu’une relation de confiance s’installe entre vous et votre avocat. Laissez tomber par exemple si vous ne comprenez pas comment fonctionne ses honoraires, si ses explications sont floues, s’il reste vague sur la procédure à suivre…

Ps 1 : Privilégiez une convention d’honoraires plutôt qu’un accord oral. (Les horaires d’un avocat sont libres et négociables)

Ps2 : Evitez de prendre un de vos amis comme avocat, vous risquez de lui reprocher son échec et de perdre un ami

Ps3 : Même si vous n’êtes pas satisfait de votre avocat vous pourrez toujours en changer en cours d’affaires, mais vous devrez régler ses honoraires avant de prendre un avocat différent.

Et vous comment choisiriez vous un avocat?

Publication des comptes annuels, vers une dispense pour les TPE

Par défaut

Le choc de simplification administrative promis par François Hollande devrait aboutir à une dispense de publication des comptes pour les petites entreprises de moins de 10 salariés.

C’est ce que le Premier Ministre, Jean-Marc Ayrault révélait au journal « Les Echos » dans une interview du 18 avrill dernier.

Quelles entreprises seraient concernées ?

Les TPE de moins de 10 salariés et de moins de 700 000 € de chiffre d’affaires devraient être prochainement dispensées de publier leurs comptes. Cela devrait concerner au bas mot près de 1,4 millions de petites entreprises.

L’obligation sera également allégée pour les PME réalisant un chiffre d’affaire jusqu’à 8 millions d’euro. C’est une mesure devenue nécessaire, car tous les pays européens ne sont pas logés à la même enseigne, la France imposant des règles de publicité qui vont au delà de la plupart des pays de la zone euro.

C’est une mesure issue du pacte de compétitivité et de croissance, décidé par le Président de la République, pour aller vers la simplification administrative des formalités des entreprises, mais aussi pour préserver la confidentialité des données des starts-up innovantes.

Comment se faire connaître des clients ?

Par défaut

Vous démarrez votre activité, mais voila peu de clients se précipitent pour vous demander un devis, ou entrent dans votre boutique pour vous acheter vos produits. La question qui se pose alors, comment me faire connaître, quels sont les moyens auxquels je n’ai pas pensé, est ce que je fais ce qu’il faut ? Les questions et les doutes commencent à vous envahir, alors attention il est temps pour vous de lire ce qui suit…

 

Déterminez pourquoi un client devrait venir chez vous

Simplement il s’agit de déterminer quels sont vos points forts par rapport à vos concurrents et surtout en quoi vous répondez aux besoins des clients. C’est bien sûr la première chose à étudier, avant même de lancer votre activité. Si vous avez fait une étude de marché, alors vous avez la réponse en principe.

A partir de là vous devrez lister les raisons pour lesquelles les clients devraient absolument venir chez vous en vous appuyant sur des actions que vous avez déjà menées (type de chantier par exemple) des témoignages de clients ou d’entreprises partenaires, des interview de média…Tout ce qui peut amener une preuve socialede votre valeur.

 

Actionnez et développez votre réseau

Votre réseau est constitué de l’ensemble des personnes que vous connaissez : famille, amis, collègues, fournisseurs… Prenez l’habitude d’entretenir des relations avec les membres de votre réseau, gardez le contact. Cherchez également les moyens de développer votre réseau par des contacts qui soient utiles, prenez l’habitude de consigner sur des fiches vos nouveaux contacts et faites en le suivi.

Offrez un service de démarrage

Quand vous lancez votre affaire, pensez à faire une offre spéciale de démarrage (Séance d’essai gratuite, remise exceptionnelle aux premiers clients, échantillons gratuits…).

Le client peut ainsi tester votre savoir faire ou vos produits sans prendre de risques et pour vous cela permet « d’amorcer la pompe« , et d’avoir enfin vos premiers clients. Vous prendrez également confiance en vous et les futurs prospects le ressentirons, et ils seront plus enclin à vous faire confiance.

L’inertie du démarrage d’activité est un soucis qui revient souvent pour les entrepreneurs en herbe, et il ne faut pas oublier que la patience et la persévérance est souvent nécessaire pour répondre à la question du comment se faire connaître.

Et vous, quels moyens utilisez vous pour vous faire connaître ?